034-Catherine Theulin-Contrastphotography

Croyez le ou pas, Sarah Eddy, auteur-compositeur, est née en juin 1981. Ses premiers pas sur Terre se transformeront rapidement en pas de danse et ses premiers mots deviendront des notes de musique. C’est donc très jeune qu’elle découvre ses deux passions. Dès l’âge de 5 ans, elle commence à apprendre le solfège, le piano et à danser sur des airs classiques. Suite logique des choses, c’est à 12 ans qu’elle écrit ses premières chansons. Car officiellement, on ne peut pas compter les balbutiements d'une enfant, enregistrés sur un vieux radio/cassette.

Touche à tout, elle apprendra plus tard, en autodidacte, à jouer de la guitare. Même si elle ne renie pas la pratique des instruments - dont elle se sert uniquement pour composer, c'est le chant et l'écriture qui focalise toute son attention.

Au détour d’un couloir de la fac de musicologie de Strasbourg, qu’elle fréquente régulièrement en parallèle de ses études d’anglais, elle rencontre celui qui va devenir son complice musical, Jean-Baptiste Mersiol. Admirative des voix d’opéra, et dans le besoin d'acquérir une technique vocale, elle débute le chant lyrique en 2002 et aura plusieurs professeurs.

Reflet de ses voyages, de ses rencontres et de ses blessures, son premier album « Dans nos regards », soutenu par France Bleu Alsace, paraît en décembre 2004. Une année de tournée plus tard, le deuxième album est déjà là. « Ni clone, ni clown » (2006) est enregistré sous le nom « Sarah Eddy & Outsiders ». Malgré l’album, elle trouve le temps d’enregistrer à l’occasion d’un hommage à Léo Ferré un duo avec le célèbre Biréli Lagrène. Dans la foulée, Sarah part en tournée où elle alterne répertoire personnel et set de chansons de Léo Ferré avec JB Mersiol. 

Insatiable, quand elle quitte le micro… C'est pour un autre micro : compilations, publicités, radio (elle a animé une émission pendant six mois sur une radio locale dans le but de promouvoir des artistes régionaux et nationaux) , ou encore collaboration avec d’autres artistes (Adrien Biry, The Fine Pinocchio, Insert Coïn..). Quand elle ne chante pas, elle monte des spectacles avec des enfants (bien souvent pour des causes sociales ou humanitaires.), elle prête sa voix ou sa plume à d’autres artistes, elle peint,…Et prend des photos!

Au fil du temps, elle croise sur sa route  de nombreux artistes, comme Cookie Dingler, avec qui elle enregistre un duo qui sort sur son album « Lavage Automatique » en 2008. Un CD avec quelques collaborations et de jolies rencontres (Maïdi Roth, Joellekopfetc.…). En live, Sarah Eddy partage la scène avec JB Mersiol notamment lors de la tournée au Québec et en Allemagne en Aout/septembre 2008.  

A partir de 2009, Sarah décide de faire une pause et ne monte presque plus sur scène jusqu’en 2011. Après de long mois enfermée en studio, elle dévoile enfin son nouvel album « L’arbre Génial Logique » réalisé avec ses musiciens et quelques amis de plumes.

Tout en écrivant pour les autres, Sarah cherche à pousser sa plume personnelle encore plus loin. Elle signe fréquemment des textes réalisés à quatre mains, avec des auteurs comme Joëlle Kopf (Femme libérée), Sandrine Roy ( Garou, Bruno Pelletier, jessica Marquez), Céine Caussimon, Maïdi Roth (Mauranne, Emma Daumas, B.O du film Héroïne, B.O de la série Plus belle la vie...) ou encore Jean-Marie Koltès.

Entre juin 2012 et janvier 2013, en France et en Toscane, elle s'est consacrée à l'écriture de son cinquième album. Un disque qu'elle enregistre actuellement et dont la sortie est prévue entre Septembre et Octobre 2013. Une sortie d'album qui sera particulière, nous confie t-elle...

Car, une fois n'est pas coutume, la jeune femme multiplie les projets. Un disque en anglais est à l'étude et surtout, depuis l'été 2012, Sarah Eddy s'investit dans les "Copines". Cette aventure musicale qui lui trottait dans la tête depuis 2006 a enfin vu le jour; réunir sur scène, dans un but caritatif, les actrices de la scène régionale et/ou nationale...

A suivre des yeux, et des oreilles donc...


 T.Martel/L.Mulller